Bambi et la musique : de la mort de sa mère à son retour !

Ces recherches ont été menées en 2016, pour un séminaire dirigé par Jean Marc Chouvel, portant sur le plaisir et les émotions en musique. Mon choix se portait sur l’idée de mort et de renaissance dans les dessins animés Disney, et comment musicalement, c’était transmis. Hésitant avec le Roi Lion, Pocahontas ou encore Blanche Neige, mon choix s’est portant vers le dessin animé avec la mort la plus forte et la plus connue : Bambi.

Le film Bambi a été réalisé en 1942 par David H. Hahn. Il est produit par les Studios d’Animations Disney. Il est inspiré du roman de Félix Salten, Bambi, l’histoire d’une vie dans les bois, paru en 1923.

La musique a été composée par Franck Churchill et Edward H. Plumb, et a été orchestrée par Charles Wolcott et Paul J. Smith (à ne pas confondre avec l’animateur des Studios Disney du même nom).

En plus de la musique instrumentale, quatre chansons sont présentes, dont les thèmes sont utilisés comme leitmotiv tout au long du film : Love is a song, Little April Shower, Let’s sing a Gay Little Spring Song et I Bring You a Song. Elles sont toutes extra-diégétiques, sauf I Bring You a Song, qui est chantée par les personnages de Bambi et Féline. Il s’agit du premier film Disney où les chansons ne sont pas chantées par les protagonistes.

Le film était un nouveau défi pour les Studios Disney : après l’adaptation de Snow White, qui avait pour but de crédibiliser le genre du cinéma d’animation au public, en proposant un scénario d’environ 90 minutes, le sujet de Bambi est beaucoup plus sérieux et tragique. De plus, les personnages sont en majorité des animaux, et le seul élément humain chez ces derniers, c’est la parole. Afin de rendre réel les animaux, Walt DISNEY a fait venir des faons vivants et morts, puis disséqués, afin d’analyser les mouvements ainsi que l’anatomie.

Le film joue énormément sur les émotions du spectateur, en montrant des bébés animaux à l’écran. Ceci provoque le réflexe de Pavlov chez le spectateur, car il a le réflexe de s’attendrir et d’éprouver de la compassion pour l’animal, par pur réflexe.

Durant ce film, la musique permet d’assister l’image, mais aussi de la renforcer en apportant une certaine tension dramaturgique.

Les deux scènes analysées sont la mort de la mère de Bambi et le final du film. J’ai fait le choix de ces deux scènes car elles utilisent un procédé classique en littérature, au théâtre et au cinéma : l’événement de mort, qui permet une reconstruction vers une renaissance. Cet élément est très prisé chez Disney, qui utilise ce procédé aussi dans The Lion King ou dans Pocahontas, par exemple.

La mort de la mère de Bambi.

D’une durée d’environ deux minutes, cette scène montre la fuite de la biche et du faon vers d’une prairie vers leur terrier.  Elle se divise en quatre parties :

 La fuite / Le retour au terrier et le soulagement / La recherche / Le discours du cerf.

Dans le détail, nous pouvons ressentir 3 types de plaisir, qui serait ici synonyme d’émotion :

  • La panique, amenée musicalement par le motif du chasseur, composé d’un motif chromatique ascendant dans le grave, joué en boucle en crescendo. Ce motif a inspiré plus tard John Williams pour le thème du requin dans Jaws. De plus, afin de montrer la fuite et la tension, les violons jouent des traits rapides en continu. Enfin, les trompettes rappellent les trompettes du jugement dernier, annonçant la mort d’un des personnages. Le silence musical du coup de fusil permet d’accentuer cette mort et d’appuyer le côté tragique de l’événement. La panique se fait ressentir aussi lors de la recherche de la mère. On entend des vocalises d’un chœur mixte, qui symbolise dans le film la nature, ce chœur apporte une atmosphère assez pesante afin d’accentuer l’ambiance de la scène. Le spectateur commence à ressentir de la tristesse pour le personnage.
  • La joie est exprimée lors du retour du faon au terrier. Elle est mise en musique avec le trait lent et aigu en majeur du violon. Elle est très brève dans la scène, vite remplacée par le retour de la panique.
  • La tristesse commence à se faire ressentir lors de la recherche de la biche par le faon. Elle est à son apogée lors de la vision du père par Bambi, et qui lui explique que le faon ne reverra plus sa mère. Cette scène est appuyée par un silence musical de vingt deux secondes, qui laisse paraître les mots graves du père :  « Your mother can’t be with you anymore. Come, my son ». La séquence se cloture avec Love is a song en mode mineur, qui montre que la mère n’est plus là et qu’elle n’est plus qu’un triste écho nostalgique.

Le schéma montre que la musique et l’image évoluent au même rythme dans la séquence. La musique est représentée au dessus et l’image en dessous. Nous remarquons bien 4 parties distinctes avec 3 émotions. Le silence a toute son importance pour les transitions et accentuer la tension dans la séquence.

Le Final et le retour du roi de la forêt.

La vidéo dure de 1min47 à 2m37.

D’une durée d’environ cinquante secondes, la musique est composée de la chanson Love is a song, chanson qui ouvre et clôture donc le film. La chanson est ici présentée en La bémol, dans un tempo plus lent, qui donne un sentiment majestueux, se concluant avec une cadence plagale, standard des fins de films. La musique accompagne une image qui fait un travelling arrière, avant d’annoncer le célèbre panneau The End.

Ce travelling arrière, créé par une caméra multiplane, a une double signification :

  • Il permet de se réjouir de la beauté du décor de la forêt, avec une musique allant au même rythme que l’image.
  • Il permet aussi au spectateur de sortir du film et de revenir à la réalité. L’utilisation de la chanson au début et à la fin du film permet de fermer une boucle et aide aussi le spectateur à sortir du film.

La musique permet aussi de satisfaire le spectateur d’avoir un Happy Ending, digne de Disney.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s