Les violons dans Phantom Manor : on glisse vers la mort !

Suite à une visite en février 2020, je me suis attardé sur un détail qui a changé de place depuis la réouverture de Phantom Manor : l’effet de glissando chez les cordes.

Je vous renvoie vers ces deux articles parlant de la musique dans Phantom Manor et son évolution par rapport à Haunted Mansion :

Cet effet de glissando aux cordes frottées est très récurrent dans les musiques de film, en général pour provoquer un stress supplémentaire dans une scène angoissante.

Dans la version de 1992, cet effet se situait dans la scène des miroirs, à la fin de l’attraction. A l’époque, on se voyait dans les miroirs avec le reflet du Phantom au dessus des Doomuggies, les wagons de l’attraction. Ce Phantom était sous forme presqu’humaine, alors qu’on le voyait au fur et à mesure squelette, décharné, zombifié. Il se régénérait durant l’attraction, grâce aux âmes des visiteurs du manoir.

Dans la version de 2019, cet effet a donc été déplacé à la fin du couloir des portes. Cette scène a été musicalement chamboulée, avec l’importance des bruits des portes, accompagnés calmement par la musique de John Debney, où les morts-vivants veulent sortir et emmener les visiteurs.

L’effet de glissando est un effet ascendant, c’est à dire qu’il part du registre grave (ou plutôt du registre médium dans le cas de la boucle) pour monter vers le registre aigu. C’est un effet de timbre, on ne cherche pas à faire de note précise ou de tonalité, mais vraiment de faire un effet de bruit, avec des harmoniques, qui sont les fréquences d’un son, d’une note.

Dans la version initiale, cet effet, situé à la toute fin de l’attraction, pouvait signifier deux choses : la première, c’est pour montrer l’action du Phantom, qui se régénère grâce aux visiteurs. L’effet décrit l’aspiration des esprits vers l’âme du héros ! La deuxième, c’est le retour vers le monde des vivants, qui se fait vers la montée, comme la montée du monde des morts à la terre ferme.

Dans la version de 2019, on perd ce transfert d’âme pour une mariée qui veut garder le visiteur avec elle. L’effet de glissando n’a donc plus d’intérêt dans cette zone.

Dans la version de 2019, la boucle s’entend à la toute fin du couloir aux portes, face l’horloge, avant de rentrer dans la salle de spiritisme, avec Madame Leotta. L’effet de glissando n’a plus qu’une seule signification : c’est l’aspiration du temps, avec l’horloge qui tourne à l’envers. On remonte le temps, on aspire vers un retour en arrière, à l’époque du bal, surtout avec Madame Léota qui appelle au réveil des esprits pour « escorter dans la nuit la belle fiancée ».

L’efficacité de cet effet n’est plus à confirmer, autant dans le cinéma quand des les attractions. Mais ici, sa position dans Phantom Manor lui donne une importance toute particulière dans l’histoire de l’attraction, au lieu de renforcer un atmosphère comme ça peut l’être au cinéma.

Merci au site Phantom Manor Legends (https://phantommanorlegends.wordpress.com/) pour les quelques informations sur cette boucle et son histoire.

2 commentaires sur “Les violons dans Phantom Manor : on glisse vers la mort !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s