Les 30 ans de Disneyland Paris : Un monde qui s’illumine…

Comme pour chaque anniversaire ou nouvelle saison, Disneyland Paris a publié, en janvier 2022, la chanson conductrice des festivités du 30e anniversaire : Un monde qui s’illumine.

Pour se rafraichir la mémoire, voici la liste des chansons ou musique utilisées pour les différentes festivités d’anniversaire :

Cette chanson m’a appris une chose : ne pas se fier aux apparences. C’est comme cet ami qu’on entend peu mais qui se dévoile lorsqu’on lui permet. Je m’explique…

La chanson est composée par Chantry Johnson et Noémie Legrand. Les paroles sont de Tony Ferrari, qui a écrit et interprété la chanson What We Got, pour l’anniversaire de Mickey. Les 3 artistes sont produits par Disney Music Publishing.

La chanson est composée par Héloïse, une chanteuse aux différents genres musicaux. Sa page Deezer par exemple montre qu’elle peut faire des reprises ou des compositions de différents genres en français ou en anglais.

Les chansons des différentes saisons ont toujours tendance à s’adapter aux différentes modes musicales : Just Like We Dreamed It par exemple a ce côté pop-rock très catchy qui rappelle High School Musical ou encore la chanson du 10e anniversaire aux sonorités électroniques très pseudo-acoustiques, telles que nous les retrouvions dans la musique pop des années 2000. Un monde qui s’illumine trouve son succès dans son genre électro-pop très actuel.

La chanson

Sa mélodie

Sa mélodie est très simple : le couplet et le pont ont des mélodies qui tournent autour des mêmes notes, ce qui permet d’être retenue assez facilement. Le refrain quant à lui est mélodiquement plus intéressant : la première partie a une mélodie qui utilise 3 fois le même procédé (un grand intervalle ascendant et une fin descendante) qui donne un aspect plus aérien et léger (le même que dans When You Wish Upon a Star par exemple), la deuxième partie répète deux fois la même chose avec « Whoa, Un monde qui s’illumine« .

Ses accords

On utilise le procédé très simple de 4 accords. Fun fact : vous pouvez chanter With or Without You, Can You Feel the Love Tonight, Let It Go, Africa ou encore Don’t Stop Believin’ sur ces 4 accords. Pour les chansons françaises, vous avez Né en 17 de Jean-Jacques Goldman par exemple.

Ses paroles

A travers ses paroles, Un Monde Qui s’Illumine est une invitation à créer un nouveau monde, plus positif, sans réel problème, où les rêves deviennent réalités. Un message quelque peu en opposition avec l’actualité de 2022 par exemple. Elles sont principalement en anglais et utilisent le français pour évoquer le résultat de cette union. On retrouve dans le pont le même procédé quand dans beaucoup de chansons à Disneyland Paris : on invite le spectateur à cette union avec des verbes d’action (Dream / Laugh / Sing / Love / Take my hand). On retrouve le même système dans Dancin’ (a catchy rythm) par exemple.

Le climax du refrain utilise ce procédé facile, mais fédérateur pour le public de la phrase répétée (« Un monde qui s’illumine« ) suivant de « Whoa, Whoa« .

Ses différentes versions

Nous trouvons pour ces festivités du 30e anniversaire de Disneyland Paris différentes versions de la chanson, qui s’adaptent aux différents shows.

Rêvons… et le monde s’illumine

Dans ce show, la chanson est mélangée avec Ready for the Ride, le deuxième titre plus en lien avec le spectacle qu’avec la saison. La chanson apparaît lors de l’arrivée des chars sur Central Plaza, donc lorsque le show débute réellement. La deuxième partie du refrain est interprétée (« Un monde qui s’illumine« ), les différents verbes d’action résonnent comme un écho. Le premier couplet apparaît juste avant le grand medley des tubes Disney. La première partie du refrain revient à la toute fin du spectacle pour un final grandiose ! Le mélange de Un monde qui s’illumine avec Ready for the Ride accompagne la fin du show, le retour aux chars et le retour en coulisse.

L’orchestration est dans un style pop électro, mélangé à un orchestre symphonique très cuivré, tel qu’on le retrouve déjà dans Lost in the Magic et la Disney Stars on Parade. C’est la nouvelle identité musicale commune aux parcs Disney américains qui s’impose dans ce show.

Disney D-Light

La description de la chanson se basera sur la version 2.0, commencée le 17 mars.

Le spectacle se divise en 2 parties. La première partie (jusqu’à 3 minutes dans la vidéo dans le lien) est symphonique, que je vois comme un hommage à la musique symphonique qui faisait l’identité européenne du parc et donc Disneyland Paris avant 2022.

La 2e partie du spectacle utilise la même musique que la version commerciale mais remixée à la manière d’un DJ de boîte de nuit. Nous avons une deuxième partie plus actuelle, jeune et d’une nouvelle manière très dynamique, en lien avec les drones et les projections que l’on peut lier à l’idée de nouveauté, avec cette nouvelle page qui s’écrit.

Follow the light

La troisième version de la chanson développée pour les festivités a été diffusée lors de la soirée pour les passeports annuels du 25 mars 2022. C’est une toute nouvelle version totalement symphonique, rythmée et majestueuse. Une première partie 100% instrumentale annonce cette soirée qui se veut imposante pour le spectateur : il y a des grosses basses, des cuivres, des thèmes par les cordes frottées, des percussions rythmiques, une progression harmonique ascendante et narrative, les paroles de la chanson apporte une lumière supplémentaire à ce moment. Les harmonies sont retravaillées, avec la disparition des 4 accords, ce qui donne une nouvelle couleur à cette chanson !

La grille de compétences

Sa mélodie

Note : 4 sur 4.

La mélodie de Un monde qui s’illumine est efficace : dans une sorte de parlé-chanté au début pour transmettre le message puis très simple pour le refrain afin de fédérer le public !

Ses paroles

Note : 3 sur 4.

On retrouve dans Un monde qui s’illumine tous les éléments d’une bonne chanson de parc Disney : le message clair (imaginer l’avenir), un thème fédérateur, un texte qui doit mener à une envie de faire la fête (les verbes d’action). On peut regretter le fait qu’il n’y ait pas assez de français, avec un vrai contraste couplet en anglais et refrain en français. Aussi, les « Whoa, Whoa » sont une solution de facilité un peu décevante…

Sa construction

Note : 3 sur 4.

La forme couplet-refrain avec un pont en son milieu pour casser la monotonie de la chanson est ce qu’il y a de plus efficace. On peut peut-être regretter un manque d’audace harmonique pour pouvoir un couplet qui lance une nouvelle idée. 4 accords, c’est bien, mais une variante, c’est mieux.

Je n’évalue pas les différentes versions, les différents arrangements sont très bons pour 3 d’entre eux. La version de la seconde partie de Disney D-Light est en deçà de mes attentes mais en bonne adéquation avec le spectacle.

Au final

Note : 3.5 sur 4.

De base très simple et commercialement efficace (il suffit de voir toute la proportion que prend la chanson sur les réseaux sociaux), Un monde qui s’illumine véhicule le message actuel de Disneyland Paris : la vision future du parc ! Sa grande simplicité mélodique, harmonique et l’accompagnement pop-electro suffisent au spectateur pour le faire accrocher aux festivités du 30e.

Cependant, la version publiée par Disneyland Paris, la plus répandue et qui fait vendre la saison n’est pas celle qui me plait le plus. J’étais parti avec un avis assez négatif, n’accrochant pas avec ce style très proche d’une chanson lambda, que l’on retrouve dans le commerce, loin de ce que Disney a pu proposer ses dernières années et qui avait donné un nouveau souffle aux chansons et aux spectacles (Shine a Light, We’re on Your Way).

C’est en découvrant les différents spectacles des festivités que j’ai appris à apprécier cette chanson et à en comprendre le sens. Mon cœur balance même pour la version de Follow the light, qui ne sera, je pense, diffusée qu’une seule fois le 25 mars 2022. La 1e partie de Disney D-Light suit de très près la première. Le mélange avec Ready for the Ride arrive en 3e position et la 2e partie Disney D-Light conclut la liste.

Je vous conseille les vidéos de Backlot Prod qui sont de bonne qualité afin de pouvoir savourer les différentes versions de la chanson.

2 commentaires sur “Les 30 ans de Disneyland Paris : Un monde qui s’illumine…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s